Depuis 2007, EN CIE DU SUD rassemble une équipe pluridisciplinaire dont les projets sont animés par un dénominateur méthodologique commun, à savoir, la recherche documentaire matérialisée, notamment, par la récolte de témoignages et de chants. La compagnie, imprégnée de valeurs humanistes, a pour objectif de travailler à partir du réel et de donner un accès au théâtre au plus grand nombre, au travers de récits qui ont des liens avec le quotidien ou avec des évènements marquants de l’Histoire.

 

Ce sont les témoignages qui sont le matériau brut de la plupart des créations de la compagnie permettant une connexion immédiate entre le public et les personnages des récits proposés. La force des récits se caractérise par une simplicité accessible et poétique, renforcée par la présence systématique du chant, soit adapté de chants populaires traditionnels, soit composé de manière originale en fonction de la création. Créer du lien entre des personnages, des chants, des « petites histoires qui ont contribué à l’Histoire » avec un public, qui ne se sent a priori pas concerné, est un enjeu majeur de la démarche de création.

 

Tout au long des créations de la compagnie ; Les Olives Noires, 2005/2012 : Première pression à froid, Nouvelle récolte, Tout s’éclaire quand vient le noir. Montenero, 2007 à 2019. La Rive, Usine de Femmes, 2014 à 2016. Les Fils de Hasard, Espérance et Bonne Fortune, 2016 à 2019. Bruits d’Eaux , adapté du texte de Marco Martinelli, 2018-2019 ; on retrouve une intimité avec le public, des effets miroir entre une certaine réalité ancrée dans le vécu des personnages et notre quotidien, des questionnements incessants sur notre trajectoire de vie et les réponses, parfois insolites, que nous devons y apporter.

 

Le voyage proposé par chaque création est différent mais il appelle systématiquement à la remise en question, à la prise de conscience, au devoir de mémoire et de transmission, dans un espace de jeu qui mêle la poésie, la sobriété, l’humour et le chant comme ingrédients de base. Chaque aventure nous a confirmé que la voie de la transmission par le témoignage demeure une véritable clé de communication avec le public, y compris avec des publics plus jeunes (notamment, bon nombre d’écoles) et/ou non habitués au théâtre. De surcroit, une attention constante est dévouée à la place de la femme dans notre société, de ses combats multiples pour obtenir, conserver et développer les droits auxquels elle peut prétendre. Nous avons développé des liens privilégiés avec des associations dont les publics sont concernés par les thématiques abordées par la Compagnie.

Martine De Michele, auteur-metteur en scène-comédienne

Pierre Clément, direction technique

Alberto Di Lena, musicien

Catherine De Michele, communication

Adrienne D'Anna, comédienne

Valérie Kurevic, animation-comédienne

En Compagnie du Sud est artiste associé à Arsenic 2

- Martine De Michele/EN CIE DU SUD - Comédienne/metteuse en scène

Formation au Conservatoire de Mons.

2004 : création des Olives Noires (tournée du spectacle Première pression à froid).

2007 : création de Montenero au Festival de Liège + tournée.

De 2008 à 2010 : rencontre avec Joël Pommerat. Assistanat à la mise en scène pour la création de Cercle/Fictions + recherche documentaire pour Ma chambre froide.

2011-2012 : nouvelle création Olives Noires Tout s’éclaire quand vient le noir + Tournée.

2013 : Reprise de Montenero.

2015 : création La Rive (étape de travail dans FACTORY/Festival de Liège + création à La Halte/Liège + Tournée).

2016 : lecture : Usine de femmes d’après M-F Bied, dans le cadre du Festival de La Halte/Liège.

2016 : création Les Fils de Hasard Espérance et Bonne Fortune + reprise Montenero.

2017 : présentation La Rive au Théâtre National Wallonie-Bruxelles.

           reprise : Les Fils de Hasard Espérance et Bonne Fortune + Montenero + La Rive.

2018reprise : Tournée au PBA/Charleroi + reprise à Liège Les Fils de Hasard Espérance et Bonne Fortune + Montenero.

En parallèle au travail de création : divers ateliers de chant, de recherche théâtrale.

2018 : préparation de 2 nouvelles créations + reprise : Les Fils de Hasard... + Montenero.

2019 : présentation d’une étape de travail de Bruits d'eaux/Marco Martinelli, dans le cadre du Festival FACTORY au Festival de Liège (février 19).

           4ème reprise : Les Fils de Hasard Espérance et Bonne Fortune + Montenero + Bruits d'eaux.

Mars 2020 : création de Bruits d’eaux, texte de Marco Martinelli dans le cadre de FACTORY 2020.

© 2018 - En Cie du Sud - encompagniedusud@gmail.com