FU5A1461.jpg

BRUITS D'EAUX

Texte de Marco Martinelli

Mise en scène : En Cie du Sud/Martine De Michele

Interprétation : Hugo Pereira de Castro

Dans un endroit entouré d’eau, un personnage comptabilise le nombre de morts qui échouent autour de lui.

Il redonne vie à ces femmes, hommes et enfants qui ont fui leur pays : « Quel choix avaient-ils ? ».

IMG_7412.jpg

Les Fils de hasard, espérance et bonne fortune

En Cie du Sud/Martine De Michele (d'après le Théâtre de la Renaissance)

En juin 1946, la Belgique et l’Italie signaient les «accords du charbon». La Belgique s’engageait alors à envoyer, chaque jour, en Italie, quelque 200 kilos de charbon par ouvrier mineur expédié.

 

LE SOIR « … Le spectacle file et nous entraîne dans un torrent de sensations, d’images, de chants et d’émotions. Surtout, il parvient magistralement à faire entendre les récits des mineurs en dehors même de leur présence… » 

montenero

En Cie du Sud

MONTENERO est né d'entretiens et de rencontres effectuées par les comédiennes. Elles parlent et chantent : des chants que l'on sent venus de très loin ; avec elles, deux musiciens, une guitare, un accordéon. Montenero, c'est aussi une participation à l'Europe, à la mémoire ouvrière, à la lutte des femmes et contre la xénophobie.

 

LE SOIR « ★ ★ ★ ★ ... Un spectacle remarquable de sincérité, drôle et émouvant. »

La rive

En Cie du Sud/Martine De Michele

La Rive nous raconte les récits croisés de personnages pour qui, un jour, tout a changé...  En mêlant textes et musiques, La rive évoque ce grand voyage d’un coin à l’autre de l’Europe d’hommes et de femmes happés par leur destin.

RTBF.BE « La Rive nous confirme le talent de En Cie du Sud et l’originalité de sa démarche, entre agitprop, documentaire et théâtre musical… » 

TOUT S'éclaire quand vient le noir

En Cie du Sud/Les Olives Noires-Martine De Michele (2012-15)

Les Olives Noires, c'est un subtil mélange de réécriture de paroles sur des airs connus et d'écriture de compositions originales qui ont un air de déjà entendu...

 

LE SOIR « ... Un spectacle énergique, varié et contrasté qui emmène le public au coeur de la complexité féminine. »

9h06, le finisseur est de retour

Hugues Dorzée - Nancy Nkusi (2015)

Espérance est étudiante en arts graphiques à Liège. Un matin d’hiver, elle tombe nez à nez sur celui qui, le 8 avril 1994, à Kigali, a massacré toute sa famille. Entre colère et désolation, la jeune fi lle va tenter de faire entendre sa voix. Mais la police ne peut rien. Le Dr Muller, son psychiatre, est injoignable. Et l’église du Réveil n’est pas le refuge espéré. Alors Espérance court, crie, pleure, hantée par le regard sarcastique de Jean Bosco dit « Le Finisseur » qui lui a murmuré dans l’oreille «Tout ça est très loin ma Soeur, il faut oublier…». Avant de se laisser emporter par cette réalité terrible : «Nos bourreaux sont libres, et nous nous restons enchaînés à nos démons».

Tiré d’une nouvelle littéraire inspirée de faits réels, 9h06... est une pièce courte, dense et intense, qui aborde avec finesse le génocide tutsi du point de vue d’une jeune rescapée bien ancrée dans son temps et soudain confrontée à l’impensable.

  

NOUVELLE Récolte

Les Olives Noires (2008)

 

LA LIBRE BELGIQUE « Les quatre drôles de dames, qui avaient mis leur public en appétit dès 2005 reviennent sur scène. Toutes de noir vêtues, en poésie et en féminité. Dans leur panier garni ? Les mêmes ingrédients - le sucre, le sel et le poivre qui pimentent la vie des femmes. »

Première pression à froid

Les Olives Noires (2006)

 

LA LIBRE BELGIQUE « Elles sont quatre, d'origine méditerra-néenne de noir vêtues. Elles troquent les paroles de succès du hit-parade pour y glisser les leurs : la vie d'aujourd'hui, l'amour toujours, les fins de mois difficiles... Accompagnées par Alberto

Di Lena au piano, elles sont les fées au présent de ce tour de "chant social-réaliste d'intervention immédiate". Un régal. »