© 2018 - En Cie du Sud - info@encompagniedusud.com

1/1

La rive

Le Nord, le Sud, deux mondes qui se répondent. Au Nord, c’est l’abrutissement dans un univers soumis aux règles du travail et du marché, qui déshumanise insidieusement, et sape peu à peu les valeurs, ou ceux qui cherchent à les défendre. Au Sud, c’est la précarité, l’insécurité, la menace de la mort, de la guerre, de la faim, qui poussent les hommes à braver les frontières. Entre Nord et Sud, la Rive, ce point de rupture, les sépare, les réunit.

 

RTBF.BE « On est touchés par la force de ces récits singuliers aux résonances universelles, et qui tissent la trame

d’une mémoire, en marge de l’Histoire officielle… La Rive nous confirme le talent du collectif En Cie du Sud et l’originalité

de sa démarche, entre agitprop, documentaire et théâtre musical. »

 

Récolte de témoignages #1 − Le Nord 

A la base du projet, nous avons mené une recherche sur des témoignages liés à une remise en question profonde de la posture qu’occupent des femmes dans leur contexte professionnel. Nous nous sommes intéressées à la situation dans laquelle on se retrouve lorsqu’on est plus en accord avec les valeurs de la structure pour laquelle on travaille.

 

Récolte de témoignages #2 − Septembre 2014 : Lampedusa − Le Sud 

Lors d’un atelier mené par Ascanio Celestini, nous sommes partis à la rencontre des habitants de l'île. Cette phase de travail a eu pour but d'utiliser le théâtre comme outil pour construire un récit différent et non stéréotypé de Lampedusa et des événements dont elle a été "la scène" ces dernières années.

 

Restitution des témoignages #3 − Le Nord/Le Sud 

Le spectacle « La Rive » s’est donc construit autour de témoignages collectés, de références documentaires, et de rencontres avec d’autres créateurs via une approche bipolaire de la réalité humaine. Cette réalité humaine est abordée selon deux angles de vue, celui « du Nord » et celui « du Sud » comme deux entités incarnées différemment par les témoins et le contenu de leur récit respectif. Le Nord et le Sud sont reliés par un élément qui crée la rupture, La Rive. On retrouve à chaque instant, du Nord au Sud, des êtres qui partagent un morceau d’histoire, une tranche de récit de vie, qui nous mène à leur intimité, à leur questionnement, au paradoxe de leur vie. Toutes ces histoires semblent tantôt intenses, tantôt absurdes et tissent progressivement un reflet de notre société contemporaine le temps d’un voyage vers la Rive. La musique elle est exploitée tout au long de la création pour apporter des clés de lecture supplémentaire au spectateur. Elle doit emmener celui-ci au-delà des mots et des récits, elle lui permet d’ouvrir son imaginaire à celui des personnages et de l’énergie qui les pousse vers ce gouffre salvateur de la rupture. Les chants évoquent des émotions, des univers à atteindre, ils nous emmènent au- delà des mots vers une « Rive universelle ».

__________________________________________________

 

Conception/mise en scène : Martine De Michele

Récolte de témoignages : Martine De Michele & I Cantieri Meticci

Interprétation : Martine De Michele, Nancy Nkusi, Adrienne D’Anna, Valérie Kurevic, Olivia Harkay

Direction des chants : Alberto Di Lena

Musiques : Gimmi Pace

Création lumière : Pierre Clément

Création son : David Henrard

Regards : Cécile Lecuyer & Edith Bertholet

Production : En Cie du Sud, Arsenic2

Avec le soutien du CAPT et de La Chaufferie-Acte1

Durée du spectacle : 1h